Comparatif des 5 Meilleurs Déshumidificateurs – Test et Avis

Publié par : Marie Lucas | Mis à jour : 26 avril 2019


Avoir un déshumidificateur d'air chez soi est fortement recommandé. Généralement, il s'agit de lutter contre l'humidité de l'air ambiant durant l'hiver. Mais pas seulement : dégât des eaux, infiltrations par les façades, ou tout simplement l’activité quotidienne du foyer… Autant de raisons qui peuvent causer un problème d’humidité tout au long de l’année. 

Un déshumidificateur d’air permet de lutter contre l’apparition de moisissures en raison d’une humidité excessive. Il permet également d’améliorer la qualité de l’air, tout en éliminant les mauvaises odeurs du foyer. En cas d’humidité persistante, les occupants de la maison peuvent même développer des pathologies respiratoires, plus ou moins graves.

Hiver comme été, l’utilisation d’un déshumidificateur est donc loin d’être un luxe. Mais comment choisir parmi la pléiade de produits disponibles sur le marché ? Voici cinq déshumidificateurs d'air, parmi les meilleurs du marché actuellement. Vous trouverez également au bas de l'article quelques indications pour vous aider à bien choisir et utiliser votre déshumidificateur d'air.

Quel déshumidificateur choisir ?

Pro Breeze 20L Portable - Test et Avis

Le Pro Breeze 20L portable électrique de grande capacité est idéal pour traiter une surface importante, ou une pièce très sujette à l'humidité. Il peut en effet assainir de grands volumes, grâce à sa capacité d'extraction de 20 litres. Il sera parfait pour un cave ou une salle de bain aveugle par exemple.

Il possède également un bac de vidange de 5,5 litres. Pour plus de confort, un tuyau d'évacuation est fourni, permettant ainsi une évacuation continue de l'humidité. Le tuyau peut aussi être raccordé à une évacuation de l'habitation.

D'une puissance de 450 watts, il offre de bonnes performances tout en étant peu énergivore. Son système de compresseur permet d'assainir rapidement et durablement la pièce.

Cette appareil offre un design à la fois élégant et pratique. Il possède un panneau de contrôle digital, ainsi qu'un voyant d'hygrométrie, qui change de couleur selon le taux d'humidité de l'air. Ses roulettes permettent de le transporter et de l'installer n'importe où.

Il possède également des fonctionnalités supplémentaires très pratiques. Il peut notamment faire office de ventilateur pour l'été, et propose une fonction sèche-linge, afin d'accélérer le séchage des textiles durant l'hiver. La fonction arrêt automatique permet d'économiser de l'énergie lorsque le taux d'humidité de l'air est acceptable.

Ses points forts

  1. Son design, à la fois épuré et élégant, qui trouvera sa place au sein de n'importe quel intérieur
  2. Sa grande capacité d'extraction, qui permet de filtrer jusqu'à 20 litres par jour
  3. Très intuitif et ergonomique, ce déshumidificateur est facile d'utilisation

Ses points faibles

  1. Certaines pièces de l'appareil sont un peu délicates à retirer pour le nettoyage
  2. Relativement bruyant, il devra probablement être coupé durant la nuit
  3. Le cordon d'alimentation et le tuyau d'évacuation un peu courts
  • check
    Son design.
  • check
    Grande capacité.
  • check
    Intuitif et ergonomique.
  • check
    Pièces délicates. 
  • check
    Un peu bruyant.
  • check
    Cordon courts. 


DeLonghi AriaDry Compact DDS 30Combi - Test et Avis

​Le déshumidificateur électrique AriaDry de DeLonghi est très pratique pour une utilisation quotidienne. Très compact, il pourra facilement être placé dans une chambre ou une petite salle de bain, sans prendre trop de place. Malgré sa taille, il peut traiter une pièce de 42 mètres carré.

Il est équipé d'un panneau de contrôle digital avec écran LED, pour une utilisation simple et intuitive. Il possède également un système d'hygrostat, qui permet d'ajuster automatiquement le taux d'humidité de l'air. Dès que l'hygrométrie idéale est atteinte, l'appareil se met en veille automatiquement.

D'une puissance de 330 watts, il permet d'absorber jusqu'à 30 litres d'eau par 24 heures. D'une capacité de 4,5 litres, son réservoir visible permet de surveiller le niveau d'eau en temps réel, afin de toujours savoir à quel moment le vider.

L'appareil reste assez silencieux malgré la puissance de son compresseur. Il possède trois vitesses, afin de s'adapter à différents besoins. Ergonomique, il se transporte facilement grâce à sa poignée et ses roulettes.

Sa fonction buanderie permet de faciliter le séchage du linge. De ce fait, il peut également servir de chauffage d'appoint durant l'hiver.

Ses points forts

  1. Son format très compact, qui lui permet de se glisser partout
  2. Le niveau sonore de 50 décibels, qui en fait un déshumidificateur assez silencieux
  3. Le mode automatique, qui lui permet de réguler l'hygrométrie sans intervention

Ses points faibles

  1. Pas de tuyau d'évacuation fourni pour ce modèle
  2. La capacité du réservoir, qui impose de le vider régulièrement en cas d'humidité sévère
  3. Le bac de vidange, un peu difficile d'accès
  • check
    Compact.
  • check
    Silencieux.
  • check
    Régulateur.
  • check
    Pas de tuyau d'évacuation.
  • check
    Capacité du réservoir.
  • check
    Bac de vidange difficile d'accès. 


Inventor EVA II Pro ION 20L portable - Test et Avis

Le déshumidificateur portable Inventor EVA II Pro ION 20L possède une puissance de 260 watts, avec trois vitesses et une capacité d'extraction de 20 litres par jour. Son bac de vidange peut contenir jusqu'à 3 litres d'eau, parfait pour traiter des pièces de taille moyenne. Petit et silencieux (45 décibels au réglage le plus fort), il saura se faire discret dans n'importe quelle pièce de la maison.

Grâce à sa fonction turbo, cet appareil peut assainir une pièce en urgence, en cas de visite impromptue par exemple. Son tuyau d'évacuation fourni permet une déshumidification continue de l'air, sans avoir à se préoccuper de vider le bac de vidange.

Il possède également une fonction sèche-linge, afin de permettre un séchage rapide des textiles en hiver. La fonction ioniseur permet d'assainir l'air en profondeur, mais aussi de restituer un air vierge de toute odeur désagréable.

L'appareil s'occupe de réguler automatiquement l'hygrométrie en fonction de la température de la pièce. Ainsi, il se déclenche tout seul en cas de besoin, et s'arrête de fonctionner de lui-même sitôt le taux d'humidité optimal atteint.

Ses points forts

  1. La fonction turbo, qui permet de déshumidifier rapidement un grand volume d'air de façon ponctuelle
  2. L'ioniseur, qui permet à la fois d'assainir et de neutraliser les odeurs de l'air
  3. La sélection automatique de l'hygrométrie idéale en fonction de la température de la pièce, qui permet de réaliser des économies d'énergie

Ses points faibles

  1. Son poids, un peu lourd par rapport à ses dimensions
  2. L'absence d'hygrostat manuel, qui empêche d'ajuster le taux d'humidité de l'air souhaité
  3. L'appareil est un peu bruyant lors de l'utilisation de la fonction turbo
  • check
    Fonction turbo.
  • check
    L'ioniseur.
  • check
    Économies d'énergie.
  • check
    Un peu lourd.
  • check
    L'absence d'hygrostat.
  • check
    Un peu bruyant. 


LCD numérique Finether 16L - Test et Avis

Le déshumidificateur LCD numérique Finether 16L possède une puissance de 300 watts. Il pourra ainsi traiter des pièces assez grandes ou assez humides, avec une consommation très raisonnable.

Il possède notamment une capacité d'extraction de 16 litres par jour, ainsi qu’un bac de vidange d'une capacité d'1,8 litres. Le tuyau d'évacuation est fourni avec l'appareil, pour une vidange facile et un écoulement continu en cas de besoin.

Contrairement à d’autres modèles de la même gamme, ce déshumidificateur offre des fonctionnalités supplémentaires. Il est notamment pourvu d'une fonction buanderie, pour sécher le linge en hiver. Il possède également un hygrostat, afin de réguler automatiquement le taux d'humidité de l'air.

Il possède deux vitesses de fonctionnement différentes, afin de pouvoir adapter son usage à chaque situation. Il peut donc tout à fait résoudre un problème d'humidité importante, comme un dégât des eaux par exemple. Ce déshumidificateur reste malgré tout très silencieux.

Son grand écran LCD à affichage numérique lui confère un design épuré et sophistiqué. Il s'intégrera donc aisément dans un intérieur moderne.

Ses points forts

  1. La fonction dégivrage automatique, qui permet d'assurer un fonctionnement optimal en toutes circonstances
  2. Le bon rapport qualité/prix du produit
  3. Son design simple et élégant, parfait pour une chambre comme pour un salon

Ses points faibles

  1. L'absence de roulettes, qui peut rendre les déplacements un peu plus fastidieux
  2. La capacité du réservoir, un peu juste eu égard à la puissance de l'appareil
  3. Sa grille d'aération un peu délicate à nettoyer
  • check
    Dégivrage automatique.
  • check
    Bon rapport qualité/prix.
  • check
    Design simple et élégant.
  • check
    L'absence de roulettes.
  • check
    Capacité du réservoir.
  • check
    Grille d'aération.


Intelligent Finether 12L - Test et Avis

Le déshumidificateur d'air Intelligent Finether 12L est particulièrement adapté pour les petites pièces. Ultra compact, il pourra traiter facilement et efficacement une petite salle de bain ou une cuisine par exemple. Il se transporte aisément d'une pièce à une autre, grâce à ses roulettes et à sa poignée de transport escamotable.

Simple d'utilisation, il se met en route très facilement grâce à son unique bouton marche/arrêt. Son bip d'alerte permet de savoir quand vider le bac de vidange. Un tuyau d'évacuation d'un mètre est fourni avec cet appareil, afin d'éviter d'avoir à vidanger le bac trop souvent.

Sa puissance de 200 watts offre une capacité d'extraction de 12 litres par jour. Il conviendra donc tout à fait pour déshumidifier une petite surface, ou pour réguler le taux d'humidité de l'air au quotidien.

Très silencieux, cet appareil pourra être utilisé aussi bien dans un salon que dans une chambre, de jour comme de nuit. Grâce à sa très faible consommation, il peut notamment fonctionner durant les heures creuses pour encore plus d'économies. Sa grille d'aération est facilement accessible, pour un nettoyage rapide et efficace.

Ses points forts

  1. Son format de poche et son poids plume (10 kilos), parfait pour les petites pièces
  2. Très silencieux (bruit inférieur à 45 décibels), il peut fonctionner de jour comme de nuit, même dans les chambres
  3. Sa faible consommation d'énergie

S​es points faibles

  1. La capacité de son réservoir, d'un litre et demi seulement
  2. Il n'offre que très peu de fonctionnalités par rapport à ses concurrents
  3. L'absence d'hygrostat, qui oblige à réguler le taux d'humidité manuellement
  • check
    Format poche et poids plume.
  • check
    Très silencieux.
  • check
    faible consommation d'énergie.
  • check
    Petite capacité du réservoir.
  • check
    Très peu de fonctionnalités.
  • check
    L'absence d'hygrostat.


Comparatif : quel est le meilleur déshumidificateurs ?

Ces déshumidificateurs conviennent tous parfaitement pour une utilisation domestique. Toutefois, le meilleur de ces cinq produits est incontestablement le déshumidificateur portable Pro Br​​​​eeze 20L. C'est en effet celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix.

Il combine à la fois une grande capacité d'extraction (jusqu'à 20 litres par jour), et un design compact et peu encombrant. De plus, il possède de nombreuses fonctionnalités additionnelles, qui lui confèrent une polyvalence inégalée. Par ailleurs, les avis clients à propos de ce produit sont unanimes : il jouit en effet d'excellents retours de la part des utilisateurs, ainsi que d'une bonne réputation.

Le déshumidificateur Pro Breeze permettra d'assainir un grand volume d'air, parfait pour éliminer les impuretés et prévenir l'apparition de moisissures dues à l'humidité. Il pourra être placé aussi bien dans une petite salle de bain que dans un grand salon. Il absorbera sans problème l'humidité induite par les activités du quotidien, comme le repassage ou la cuisine par exemple.


Pourquoi avoir un déshumidificateur d'air chez soi ?

De nombreuses raisons peuvent motiver l'utilisation d'un déshumidificateur d'air à la maison. Au sein d'une habitation, il y a forcément toujours un petit peu d'humidité dans l'air. Et ce, ne serait-ce que par le simple fait que les occupants respirent. En effet, lorsque l'air chaud rejeté lors de l'expiration entre en contact avec l'air plus frais de la pièce, de la condensation se crée. Mais ce taux d'humidité doit rester acceptable, et ne pas dépasser un certain seuil. Car au-delà de ce seuil, l'humidité au sein d'une maison peut devenir néfaste pour les occupants. 

Les facteurs internes

Comme nous venons de le voir, la simple respiration des occupants d'une maison suffit à créer de l'humidité dans l'air. Mais l'humidité est également générée par d'autres facteurs, intrinsèques à l'habitation. En effet, chaque action du quotidien ou presque, crée de la condensation dans une maison. La préparation d'un repas par exemple, qui dégage souvent de la vapeur, et génère donc de l'humidité. La salle de bain est également une source importante de condensation : la douche, le bain, ou même le fait de laisser couler de l'eau tiède durant un brossage de dents, induisent de la vapeur d'eau. Et il faut ajouter à ces facteurs internes d'autres facteurs, d'origine extérieure cette fois.

Les facteurs externes

Certaines causes externes à l'habitation et à ses occupants sont également à prendre en compte. Très souvent, c'est une mauvaise isolation qui est à incriminer : en effet, une maison mal isolée laisse entrer toute l'humidité provenant de dehors directement à l'intérieur. Ce qui a pour conséquence logique de créer de la condensation, toujours en raison du contact de l'air frais de l'extérieur avec l'air plus chaud de l'intérieur. En cas d'isolation défaillante, l'humidité générée par la pluie ou le froid s'infiltre directement par les façades, les fenêtres, les plinthes, et tout autre interstice qu'elle peut trouver. Un dégât des eaux peut également provoquer beaucoup d'humidité.

Comment reconnaître l'humidité dans une maison ?

Identifier un problème d'humidité excessive dans une maison est relativement aisé. Le signe le plus éloquent reste la condensation sur les fenêtres : on peut en effet observer de la buée sur les carreaux, généralement près des interstices des fenêtres. Et pas seulement après une douche chaude ou une heure de cuisine.

Conjointement à ce phénomène, on note aussi l'apparition de moisissures aux endroits les plus humides : ces petites tâches noirâtres prennent généralement la forme d'une grappe de raisin, et s'agglomèrent autour des fenêtres ou des VMC (bouches d'aération présentes dans les pièces humides).

En cas d'infiltration très importante, on peut également observer de l'humidité directement sur les murs ou les sols. Parfois, de véritables flaques d'eau peuvent même se former au niveau des plinthes. Il est toutefois essentiel de noter que, dans ce genre de cas extrême, un déshumidificateur d'air n'est bien sûr pas suffisant pour régler le problème : il faudra en effet revoir toute l'isolation de l'habitation.

Quelles sont les conséquences de l'humidité ?

L'humidité excessive de l'air est un véritable fléau, contre lequel il est impératif de lutter au quotidien. Et pour cause : elle peut engendrer de graves problèmes de santé chez les occupants de la maison.

Les moisissures par exemple, sont également présentes en suspension dans l'air, sous forme de spores. Ces spores de moisissures sont notamment responsables de pathologies respiratoires plus ou moins sévères : ces troubles peuvent en effet aller de la simple toux à la crise d'asthme, voire même jusqu'à l'infection pulmonaire. 

Un taux d'humidité trop important peut aussi avoir de graves conséquences sur l'habitation en elle-même. L'humidité est en effet source de mauvaises odeurs, notamment dans la salle de bain. Les peintures peuvent également s'écailler, et les papiers peints se décoller sous l'effet de la condensation.

Bien sûr, ces cas extrêmes doivent impérativement être traités à la source par des professionnels. En revanche, la condensation induite par la simple vie dans une maison peut facilement être régulée au moyen d'un déshumidificateur d'air. Mais encore faut-il savoir choisir le bon produit.

Comment choisir un déshumidificateur ?

De nombreux critères entrent en ligne de compte dans le choix d'un déshumidificateur d'air. 

Le volume de la pièce à traiter

C'est un prérequis essentiel pour déterminer le type de déshumidificateur le plus adapté. Car un salon de 40 mètres carré ne pourra pas être assaini avec un simple absorbeur d'humidité nomade par exemple. Tout comme une petite salle de bain de deux mètres carré ne nécessitera pas un déshumidificateur électrique professionnel.

Le volume de la pièce à traiter va conditionner la portée du déshumidificateur d'air : plus la pièce est grande, plus la portée devra être importante. Et parallèlement à ce critère, la capacité du réservoir, ainsi que la puissance du déshumidificateur, devront être cohérentes avec la surface à traiter. À titre d'information, la portée d'un bon déshumidificateur d'air devra se situer entre 50 et 100 mètres carré.

L'hygrométrie idéale

L'hygrométrie désigne le taux d'humidité idéal d'une pièce. Il doit se situer entre 45 et 60%. En général, seuls les déshumidificateurs électriques sont équipés d'un hygrostat : il s'agit d'un thermostat qui régule automatiquement le taux d'humidité de l'air, en déclenchant l'appareil dès que l'hygrométrie devient trop faible. Attention : certains appareils possèdent bien un hygrostat, mais le réglage doit se faire manuellement.

La capacité du réservoir

Là encore, cette capacité varie en fonction du type de déshumidificateur. Les absorbeurs d'humidité sont de petits appareils, qui ne peuvent contenir que quelques centilitres d'eau. Ils doivent donc être vidangés très régulièrement. Ce critère va donc de pair avec celui du volume de la pièce à traiter.

Le bruit

C'est un critère particulièrement important dans le cas d'un usage domestique. Certains déshumidificateurs sont en effet très bruyants, et produisent un bourdonnement constant qui peut vite devenir invivable pour le foyer. Les appareils électriques sont forcément moins discrets, bien que plus efficaces. Ainsi, ceux qui ne supportent pas le bruit préféreront sans doute se tourner vers un simple absorbeur d'humidité. Il faut toutefois noter que les appareils électriques sont de plus en plus silencieux.

La consommation d'énergie

En pleine transition énergétique, il est essentiel de se pencher sur la question de la consommation d'énergie. Et là encore, les déshumidificateurs électriques ne partent pas gagnants : ils sont en effet relativement gourmands en électricité, surtout s'ils sont très puissants. Et pour peu que l'appareil tourne tous les jours en hiver, la note d'électricité peut parfois être salée. Un inconvénient que n'a pas un simple absorbeur d'humidité ou un assécheur d'air, qui ne sont pas raccordés au secteur. Mais depuis quelques années, les fabricants ont à coeur de concevoir des modèles à la fois efficaces et peu énergivores.

Les fonctionnalités supplémentaires

À ce niveau-là, tous les déshumidificateurs d'air ne se valent pas. Certains sont en effet très basiques, quand d'autres offriront des fonctionnalités avancées très pratiques. Parmi ces fonctions avancées, le fameux hygrostat automatique dont nous avons parlé plus haut.

Citons également le système d'auto-vidange, qui évite de vider le réservoir manuellement, en raccordant le tuyau d'évacuation à un évier par exemple. Cette fonctionnalité est souvent couplée à la sécurité anti-débordement. Certains appareils possèdent également un mode linge, qui permet de faire sécher les textiles plus rapidement. Par ailleurs, il est toujours pratique de pouvoir régler la vitesse du ventilateur, afin d'en adapter l'utilisation aux besoins tout au long de l'année.

Quel déshumidificateur pour quel usage ?

Les déshumidificateurs sont généralement classés en deux grandes catégories. D'un côté, les déshumidificateurs dits passifs, qui fonctionnent grâce à un procédé chimique. Et de l'autre, les déshumidificateurs électriques. 

Les absorbeurs d'humidité

Les absorbeurs d'humidité fonctionnent sur la base d'un procédé chimique. Ils contiennent en effet du silica-gel, ou gel de silice, qui absorbe l'humidité de l'air. Certains absorbeurs d'humidité fonctionnent également avec du chlorure de calcium, qui possède les mêmes propriétés d'absorption. Ces produits se présentent sous forme de sachet ou de cartouche, à remplacer régulièrement. Une fois l'humidité absorbée, celle-ci s'écoule dans un bac de récupération.

Ce type de déshumidificateur d'air est très apprécié des particuliers. Il est en effet particulièrement adapté pour les petites surfaces, les pièces difficiles à aérer, ou simplement pour se prémunir de l'humidité au quotidien. Il est aussi silencieux et écologique, car il ne nécessite aucun branchement électrique pour fonctionner.

En revanche, il possède généralement une capacité moindre (moins d'un litre), qui le rend inadapté aux gros volumes. Il nécessite également d'être vidangé manuellement, et les cartouches de gel de silice doivent être remplacés régulièrement.

Les assécheurs d'air

Les assécheurs d'air fonctionnent sur le même principe que les absorbeurs d'humidité : ils contiennent en effet le même gel de silice, qui absorbe l'humidité de l'air. Mais au lieu d'être conditionné sous forme de cartouche, ce gel est placé sur la roue d'un ventilateur. Ce dernier sert à capter la condensation de la pièce, qui est alors recueillie de la même manière que par l'absorbeur d'humidité, soit dans un petit réservoir dédié.

L'assécheur d'air présente les mêmes avantages que l'absorbeur d'humidité : petit, pratique et écologique, il convient parfaitement à un usage domestique. Mais les inconvénients sont aussi les mêmes : à savoir la faible capacité du réservoir, et l'autonomie limitée de l'efficacité du gel de silice.

Les déshumidificateurs électriques

Ce type de déshumidificateur d'air est le plus performant des trois. Il est relié à l'électricité, et fonctionne grâce à un compresseur et à un ventilateur. D'un côté, l'air humide est aspiré et refroidi par un fluide frigorigène, semblable à celui qui fait fonctionner les réfrigérateurs. Une fois refroidie, la vapeur d'eau devient liquide, et elle est stockée dans un réservoir de grande capacité. Et de l'autre côté, le compresseur se charge de réchauffer l'air, et de le restituer directement dans la pièce.

Ces déshumidificateurs sont très puissants : ils sont donc adaptés aux grandes pièces, voire même à un usage professionnel. Ils peuvent ainsi traiter les problèmes d'humidité plus sérieux, comme en cas de dégât des eaux ou d'infiltration par exemple. Mais leur puissance les rend également un peu plus gourmands en électricité. De plus, ce type de déshumidificateur d'air est assez bruyant : il ne peut donc pas s'utiliser la nuit dans une habitation. 

Bien utiliser son déshumidificateur à la maison

Pour optimiser l'efficacité d'un déshumidificateur d'air, il est nécessaire de prendre quelques précautions d'usage. L'endroit où l'appareil est placé est très important par exemple. Ce qui suppose d'avoir identifié en amont la provenance de l'humidité dans l'habitation. Certaines pièces sont en effet plus humides que d'autres : c'est notamment le cas de la salle de bain et de la cuisine. Mais les pièces aveugles, qui ne peuvent donc être ni aérées ni ensoleillées, comme les dressing par exemple, sont également sujettes à l'humidité.

Pour les petites pièces, ou celles qui sont peu humides, un absorbeur d'humidité conviendra donc parfaitement. Il peut être placé à peu près n'importe où, même sous un lit. Concernant les pièces plus grandes ou plus humides, comme une salle de bain ou un salon mal isolé, il vaudra mieux privilégier un déshumidificateur plus puissant.

Bien évidemment, il est à noter que l'utilisation d'un déshumidificateur restera vaine en cas de problème d'humidité chronique. En effet, même l'appareil le plus puissant du marché ne sera pas efficace en cas d'infiltration sévère ou de dégât des eaux. À noter également qu'il peut être judicieux d'utiliser plusieurs déshumidificateurs différents. On pourra par exemple placer un simple absorbeur d'humidité dans chaque pièce, afin de maintenir une hygrométrie satisfaisante de façon constante. Et en cas de problème ponctuel, l'air ambiant pourra être asséché au moyen d'un déshumidificateur électrique plus puissant.

Quel entretien pour un déshumidificateur d'air ?

Une attention particulière doit être portée aux déshumidificateurs électriques. Ces derniers fonctionnant à l'aide d'un compresseur et d'un fluide frigorigène, ils ne doivent en effet pas être stockés en position couchée. Si toutefois cela devait être le cas, il faut impérativement veiller à les laisser en position normale pendant 24 heures avant de les remettre en fonctionnement.

Afin d'assurer une longévité optimale à l'appareil, il convient d'entretenir régulièrement son déshumidificateur. Dans le cas d'un modèle électrique, il faudra en effet débarrasser les différentes grilles de la poussière et autres impuretés. Le filtre à air devra également être nettoyé régulièrement à l'eau, afin d'enlever les saletés qui sont récupérées au gré de l'utilisation du déshumidificateur. Par ailleurs, le réservoir d'eau nécessite un nettoyage régulier, au risque sinon de voir des moisissures se développer à l'intérieur.

Pour les déshumidificateurs passifs, c'est-à-dire qui ne sont pas raccordés à l'électricité, il faudra simplement veiller à remplacer régulièrement la cartouche de silica-gel. La plupart des modèles contiennent des billes de silice oranges. Au cours de l'utilisation, ces billes changent de couleur, jusqu'à devenir bleues : ce phénomène traduit la fin de la capacité d'absorption du gel. C'est donc à ce moment-là qu'il faudra remplacer la cartouche de l'absorbeur d'humidité. 

La Nuageuse